Votre accomplissement personnel naît de votre puissance intérieure !

  ...  

Citations

“Il existe autant d’orgasmes qu’il y a d’étoiles dans le ciel…”

“Le Tantra réel n’est pas une technique, il est amour. Il n’est pas technique, il est prière. Il n’est pas orienté vers la tête, il est un assouplissant dans le cœur. S’il te plaît, souviens-toi de cela. Il y a beaucoup de livres sur le Tantra. Ils parlent tous de technique. Mais le Tantra réel n’a rien à voir avec une technique. Le Tantra réel ne peut pas être écrit. Il convient de savourer le véritable Tantra réel. Comment savourer le véritable Tantra ? Tu dois transformer ton approche tout entière.”

Osho, Philosophia Perennis, Vol. 1, Talk #8

Personne orgasmique…

Seule une personne sauvage peut être orgasmique, car l’orgasme est sauvage.
Plus tu es civilisé, sophistiqué, éduqué, moins tu as la possibilité d’être orgasmique. Alors le sexe n’est qu’un soulagement, tout comme l’éternuement. Rien de plus. C’est un gaspillage. Tu accumules de l’énergie et tu ne sais pas qu’en faire. Cette énergie se fait pesante et demande à être évacuée d’une manière ou d’une autre. Tu l’évacues, mais tu as perdu le langage de l’orgasme.
Mais qu’est-ce que le langage de l’orgasme ? Si tu étais vraiment orgasmique, tu pourrais grogner, crier, chanter, prier et mille et une choses se passeraient pendant que tu fais l’amour à ta femme ou à ton homme. Ce serait une chose folle. Mais cela est difficile dans un monde civilisé : tous les voisins sauraient que maintenant vous faites l’amour. Et les gens commenceraient à appeler le poste de police en disant qu’il y a un danger, une personne est devenue orgasmique !!!
Oui, si tu chantais, dansais, disais des choses incohérentes en charabia, personne ne sait ce qui arriverait alors.

« Être orgasmique signifie perdre le contrôle… » [Osho]

À MÉDITER… L’ÉNERGIE !!!
« La première chose est de sentir son énergie ». La question n’est pas de savoir comment l’utiliser. Il s’agit d’abord de la sentir, comment la sentir intensément, passionnément, totalement. Et la beauté vient du fait que quand tu as senti ton énergie, de cette sensation même émerge la prise de conscience suivante : comment l’utiliser ? L’Énergie commence à te diriger. Ce n’est pas toi qui diriges l’énergie : au contraire, l’énergie commence à te diriger. Ce n’est pas toi qui diriges l’Énergie : au contraire, l’énergie commence à bouger de son propre gré et tu la suis simplement. Alors il y a la spontanéité et la liberté.
Si tu essaies d’utiliser l’énergie, 2 choses vont se produire. Premièrement, dès le début tu te mets dans une position de dualité, dans laquelle tu es séparé de l’énergie — ce qui est faux, ce qui crée une coupure, ce qui est la base de toute schizophrénie. Dès le début tu contrôles ton énergie, tu la manipules, et ceci ne peut être fait que par le mental. Il est le manipulateur principal, il essaie toujours de tout contrôler. Et s’il contrôle l’énergie, il ne peut lui permettre d’aller trop loin, il a une limite. Au-delà de cette limite il ne peut permettre à l’énergie de bouger. Et quelle est la limite au-delà de laquelle la « tête » ne permet jamais d’aller ? C’est lorsque l’énergie devient orgasmique. Alors le mental prend peur, parce qu’il commence à fondre et il perd son contrôle. Il est au-delà de sa limite, il se passe alors quelque chose qui n’est pas contrôlable. C’est pourquoi, juste avant que cela se produise, le mental se retire.
La tête est non orgasmique, elle ne permet pas l’expérience orgasmique. Il peut s’agir de sexe, d’amour, de beauté, de musique, de chant, de danse… de n’importe quoi, mais elle ne permet jamais l’expérience orgasmique. Elle retient, simplement, parce qu’être orgasmique veut dire être hors de sa tête. Elle est soufflée ; et elle a très peur de ça, naturellement — c’est une sorte de mort, de perte de contrôle.
Alors si tu te demandes comment utiliser l’énergie dès le départ, le mental prendra la position de contrôleur, de directeur…
[Osho]

L’acte sexuel est-il le rapport le plus intense que nous puissions avoir avec l’autre

« C’est l’acte qui nous permet d’exprimer avec nos 3 corps (physique, émotionnel, énergétique), nos organes, nos 5 sens et même notre 6e sens, tout ce que notre Âme peut révéler de son incarnation. C’est un espace de transe et de transcendance qui nous porte à la révélation de notre pouvoir créateur de partage et de comme-union. C’est une expérience terrestre qui nous révèle notre appartenance céleste, un espace mystique pour qui sait entendre et recevoir. »
[Marie Jésus – AMRITA]

La jouissance sexuelle est-elle un but, un dû, une défaite ?

« Dans la sexualité la jouissance n’est pas nécessairement l’objectif à atteindre, en cela elle n’est ni un but, ni une défaite, ni un dû. Pour ceux ou celles qui le vivent ainsi, une partie d’eux n’a pas encore rencontré cet espace qui les relie à leurs profondeurs. Ils cherchent à l’extérieur ce qu’ils ne peuvent trouver qu’à l’intérieur.
Les jouissances et ré-jouissances que nous nous permettons sont en lien profond avec la connexion à nous-mêmes et l’estime de soi que nous nous portons. Les laisser monter et s’exprimer est un apprentissage aussi riche de découvertes sensorielles jubilatoires, diverses et variées… que de réjouissances à venir. »

Peut-on mélanger le langage de la sexualité à celui de l’amour ?

« Dire que dans l’acte sexuel, il n’y a que les organes génitaux qui participent et qui s’expriment est réducteur. Les langages du corps et du cœur ne s’affrontent que lorsque ces deux espaces sont séparés.
Dans la pulsion sexuelle s’expriment des parties bien plus amples de nous, qu’elles soient conscientes ou pas. Pour certains, la connexion avec le cœur est plus facile tant dans son ressenti que dans son expression, pour d’autres celle avec le sexe sera plus aisée. L’un ne s’oppose pas à l’autre, ils sont complémentaires, voire ils ne font qu’un. »

Pourquoi faire l’amour ?

« Faire l’Amour nous permet de faire l’expérience de l’Amour, puis évoluer du “FAIRE” à “ÊTRE” Amour. Une façon de revenir et se connecter à nos origines, l’endroit d’où nous venons. Revenir à la Source c’est nous ressourcer, acquérir et développer un langage corporel où tout notre être participe, tant au niveau physique, qu’émotionnel et énergétique. Aimer faire l’Amour c’est d’une certaine façon célébrer notre joie d’Être Vivant. »
« Si tu n’es pas orgasmique dans d’autres domaines, tu ne peux pas être orgasmique dans la sexualité. Si tu gardes le contrôle dans la colère, tu ne peux être orgasmique dans la sexualité. L’être humain est une totalité. Si tu n’es pas capable d’être en rage, comment pourrais-tu être dans l’amour ? IMPOSSIBLE »
[Osho]

  ...